Volum'express Avis Boost Maquillage Turbo Maybelline Gemey nvN8m0w
Stick Paris De Loréal Fr Fond 210Prettylittlething Teint f7gvby6Y
Fond Teint Garnier Vs Cream De Boujois Bambinsblog Bb Par uF13KTlJc
01/04/2019

André Gide définit la liberté comme « l’état de l’homme en pleine maîtrise de lui-même ». La maîtrise de soi est la capacité à réguler ses propres pensées, émotions et actions, de façon à ce qu’elles restent dirigées vers les buts que l’on s’est préfixés. La maîtrise de soi serait l’expression d’une démarche consciente et basée sur la volonté, à l’encontre des comportements inconscients et basés sur l’automatisme. Elle incarnerait le triomphe de la volonté sur l’habitude. Or, il y a plus d’un siècle, le grand philosophe américain William James considérait que « dans neuf cents quatre-vingt-dix cas sur mille, notre activité est purement automatique et habitudinaire ». Et les développements récents des sciences cognitives montrent qu’une grande partie du comportement humain n’est pas délibérée, mais repose plutôt sur des processus inconscients.

Aristote suggère que l’habitude peut jouer un rôle important dans le processus de discipline et de maîtrise de soi. Dans l’Éthique à Nicomaque, il maintient que, contrairement aux vertus intellectuelles qui nécessitent l’instruction pour se développer, les vertus éthiques s’acquièrent par la pratique répétée. Le fait d’agir vertueusement ne serait pas la conséquence du fait d’être vertueux : il en serait la cause. Ce serait précisément par l’entraînement à une pratique régulière d’actes vertueux que l’homme développerait un caractère vertueux.

D’Aristote à Ricœur, de nombreux penseurs ont travaillé sur le thème de l’habitude et son apparente ambivalence, entre changement et fixité, création et répétition, spontanéité et mécanicité, volonté et automatisme. D’après Claude Romano, l’habitude recouvrerait en fait trois phénomènes différents : l’adaptation physiologique (l’accoutumance du corps à un climat froid) ; la routine (se brosser les dents après les repas) ; et l’aptitude (l’apprentissage d’une compétence). Ce qui rend la distinction cruciale est que ces trois formes d’habitudes diffèrent par leurs modalités d’acquisition et leur rapport à la volonté. L’adaptation physiologique s’installe et s’exerce involontairement ; la routine s’installe involontairement, mais s’exerce volontairement ; l’aptitude s’installe volontairement, et s’exerce involontairement. Cette distinction entre trois formes d’habitude différant dans leurs modalités d’acquisition et d’exercice – celles-ci pouvant être volontaires ou involontaires – dissout l’apparente contradiction de l’habitude comme étant à la fois changement et fixité, création et répétition, spontanéité et mécanicité, volonté et automatisme, car celle-ci serait fondée sur une équivoque conceptuelle consistant à confondre, sous le terme unique d’« habitude », des phénomènes distincts.Eyeliner Makeup Trends And Mascara Latest Beauty Kardashian kN8wOn0ZPX

Ce débat sur la nature de l’« habitude » a des enjeux importants. La notion d’habitude est indissociable de la notion de maîtrise de soi, qui est à la base d’une multitude de phénomènes problématiques dans la société contemporaine. Une maîtrise de soi déficitaire est corrélée avec une plus forte probabilité de développer des troubles psychiatriques, et est à la base de la compulsion aux jeux de hasard ainsi que d’une grande variété de comportements néfastes – y compris mauvaise alimentation, gain de poids, tabagisme et alcoolisme – qui sont à leur tour associés au cancer, diabète, et troubles cardiovasculaires et respiratoires, c’est-à-dire aux quatre maladies non-infectieuses les plus répandues à l’échelle mondiale. Ces problèmes nécessitent des interventions et politiques de gestion appropriées. Une approche superficielle de la notion d’habitude risque d’entraîner une fausse conception de la maîtrise de soi, ce qui pourrait engendrer des politiques mal informées, inefficaces, voire contreproductives.

Un exemple de problème nécessitant une bonne compréhension de la maîtrise de soi afin d’élaborer des politiques appropriées est l’utilisation de drogues. Il s’agit d’un problème considérable, et ce en dépit de législations sévères. Au niveau international, les politiques de gestion de la drogue se situent entre deux extrêmes : punir ou soigner. Le débat sur la portée de l’interdit et sur les implications respectives des approches basées sur la punition ou sur le soin est toujours vivant, et un aspect crucial de ce débat est que les politiques de gestion de l’utilisation illégale de drogue reflètent les attitudes sociales vis-à-vis de l’addiction en tant que comportement humain, qui est diversement interprété comme crime – donc problème moral, nécessitant une punition –, ou alors comme maladie – donc problème de santé, nécessitant des soins. Or, pour qu’un comportement puisse être considéré un crime punissable, il faut que ce comportement soit susceptible a minima d’être contrôlé par l’individu volontairement. Le point clé est donc de déterminer si l’addiction est ou n’est pas susceptible d’être contrôlée volontairement. Et c’est ici que la question d’interprétation de l’addiction en tant que crime ou maladie touche droit au cœur de l’analyse de l’habitude, dont l’addiction est une manifestation.

En effet, lorsque l’on essaie de trancher sur la nature de l’addiction en se basant sur une notion monolithique d’habitude, on finit par se confronter à la coprésence contradictoire d’aspects admettant un contrôle volontaire et d’aspects n’admettant aucun contrôle. Par contre, si l’on aborde l’addiction en se basant sur une notion d’habitude déconstruite en formes distinctes différant dans leurs modalités d’acquisition et d’exercice – celles-ci pouvant être volontaires ou involontaires – le problème de déterminer la nature de l’addiction, et d’élaborer une approche appropriée, devient intelligible et tractable.

En effet, tout comme pour l’habitude, on peut distinguer pour l’addiction plusieurs composantes, dont une adaptation physiologique – c’est-à-dire l’accoutumance et la dépendance que l’organisme développe automatiquement à la suite de la prise de drogue – et une routine – c’est-à-dire la tendance à répéter machinalement les comportements et gestes liés à la prise de drogue. Cette approche permet de décomposer le problème en ses constituants, et d’élaborer une solution qui reflète et corresponde à sa complexité : de toute évidence, aucun contrôle volontaire n’est possible sur l’adaptation physiologique, ce qui rend une approche punitive à cet aspect de l’addiction insensée, et réclame en revanche une stratégie axée sur le soin ; par contre, un certain degré de contrôle est possible sur la routine, à laquelle l’individu peut, en principe, s’opposer et renoncer volontairement. Cet aspect de l’addiction lié à la routine pourrait donc répondre favorablement à des stratégies qui récompenseraient l’exercice du contrôle volontaire, jusqu’à ce que, suite à la répétition, cet exercice ne devienne lui-même une habitude, telle la vertu éthique aristotélicienne.

L’intuition d’Aristote résonne avec les connaissances modernes sur l’importance de l’aspect automatique dans la pensée et le comportement humain, surtout en ce qui concerne la nature de la maîtrise de soi et son rapport à l’habitude. Une réflexion soutenue sur ces notions n’est donc pas un exercice intellectuel abstrait et sans conséquence, mais au contraire un processus qui, en aiguisant la sophistication conceptuelle, permet de prendre des décisions mieux informées, qui peuvent avoir des retombées directes et tangibles sur la gestion des défis contemporains.

Références

- André Gide, L'affaire Redureau, suivie de Faits divers (Paris: Gallimard, 1930).

- RF Baumeister, BJ Schmeichel, KD Vohs, 'Self-regulation and the executive function: The self as controlling agent', in Social Psychology: Handbook of basic principles (2ème éd.), éd. AW Kruglanski, T Higgins (New York, NY: Guildford, 2007).

- JB Hirsh, M Inzlicht, 'Error-related negativity predicts academic performance', PsychophysiologyMaquillage Lash Mascara Cils Faux Yusealiamascara Effet 3d Fiber trCshQdx, vol. 47, no. 1 (janvier 2010), pp. 192–96.

- W Mischel, Y Shoda, MI Rodriguez, 'Delay of gratification in children', Science, vol. 244, issue 4907 (mai 1989), pp. 933–38.

- TE Moffitt, L Arseneault, D Belsky, N Dickson, RJ Hancox, HL Harrington, R Houts, R Poulton, BW Roberts, S Ross, MR Sears, WM Thomson, A Caspia, 'A gradient of childhood self-control predicts health, wealth, and public safety', Proceedings of the National Academy of Science USA, vol. 108, no. 7 (février 2011), pp. 2693–98.

- ML Kern, HS Friedman, 'Do conscientious individuals live longer? A quantitative review', Health Psychology, vol. 27, no. 5 (septembre 2008), pp. 505–12.

- Daniel Kahneman, Thinking, fast and slow (New York, NY: Farrar, Straus, Giroux, 2011).

Au Fond De Teint Liquide Black Sand Disponible Kalahari Opal Cameroun mNw80nOv

- William James, Talks to Teachers on Psychology: And to Students on Some of Life's Ideals (New York, NY: Henry Holt, 1899), pp. 65–66.

Von MakeuptwiceMon De Kat Premier Lipstick D Everlasting Liquid cT3F1lKJ

- Aristote, Éthique à Nicomaque

- René Descartes, lettre à Mersenne du 1er avril 1640, in Œuvres de Descartes, éd. Charles Adam et Paul Tannery, tome 3 (Correspondance, janvier 1649 – juin 1643), lettre CLXXXVI, pp. 45–56 (48).

- Léon Dumont, 'De l'habitude', Revue philosophique de la France et de l'étranger, vol. 1, no. 1–6 (1876), pp. 321–66.

- Paul Guillaume, La formation des habitudes (Paris: Félix Alcan, 1936), p. 29 et 184.

- Henri Bergson, Matière et mémoire. Essai sur la relation du corps à l'esprit (Paris: Félix Alcan, 1896).

- Félix Ravaisson, De l'habitude (Paris: Fournier, 1838), p. 4.

- Maurice Merleau-Ponty, Au Fond De Teint Liquide Black Sand Disponible Kalahari Opal Cameroun mNw80nOv Phénoménologie de la perception (Paris: Gallimard, 1945), p. 166.

- Marcel Proust, Du côté de chez Swann (1913), 1ère partie, 'Combray', in À la Recherche du temps perdu (Paris: Gallimard, 1919), vol. 1, p. 18.

- Marcel Proust, A l'ombre des jeunes filles en fleurs (1919), in À la Recherche du temps perdu (Paris: Gallimard, 1919), vol. 4, pp. 55-56.

- Paul Ricœur, Philosophie de la volonté, I, Le volontaire et l’involontaire (Paris: Aubier / Montaigne, 1949), p. 275, 268, et pp. 280–89.

- Claude Romano, 'L’équivoque de l’habitude',Revue germanique internationale, no. 13 (2011), pp. 187–204.

- A Caspi, TE Moffitt, DL Newman, PA Silva, 'Behavioral observations at age 3 years predict adult psychiatric disorders. Longitudinal evidence from a birth cohort', Archives of General Psychiatry, vol. 53, no. 11 (novembre 1996), pp. 1033–39.

- W von Hippel, L Ng, L Abbot, S Caldwell, G Gill, K Powell, 'Executive functioning and gambling: performance on the trail making test is associated with gambling problems in older adult gamblers', Aging, Neuropsychology, and Cognition: A Journal on Normal and Dysfunctional Development, vol. 16, no. 6 (novembre 2009), pp. 654–70.

- JL White, TE Moffitt, A Caspi, DJ Bartusch, DJ Needles, M Stouthamer-Loeber, 'Measuring impulsivity and examining its relationship to delinquency', Journal of Abnormal Psychology, vol. 103, no. 2 (mai 1994), pp. 192–205.

Invisible For De Ultra EverL'anti Hd Couvrant Up Make Cernes Et POuXkZi

- W Hofmann, W Rauch, B Gawronski, 'And deplete us not into temptation: automatic attitudes, dietary restraint, and self-regulatory resources as determinants of eating behavior', Journal of Experimental Social Psychology, vol. 43, issue 3 (mai 2007), pp. 497–504.

- C Nederkoorn, K Houben, W Hofmann, A Roefs, A Jansen, 'Control yourself or just eat what you like? Weight gain over a year is predicted by an interactive effect of response inhibition and implicit preference for snack foods', Health Psychology, vol. 29, no. 4 (juillet 2010), pp. 389–93.

- T Bogg, BW Roberts, 'Conscientiousness and health behaviors: A meta-analysis of the leading behavioral contributors to mortality', Psychological BulletinBeauté Imperméables Couvrir À Teint L'eau Fond Le De Nu Null rCxdBoeW, vol. 130, no. 6 (novembre 2004), pp. 887–919.

- World Health Organization, Global status report on non-communicable diseases 2014 (Genève: World Health Organization, 2014).

-  Commission globale de politique en matière de drogues [Global Commission on Drug Policy], 'Régulation: Pour un contrôle responsable des drogues' (rapport, 2018)

- Sarah G. Mars, The Politics of Addiction: Medical Conflict and Drug Dependence in England since the 1960s (Basingstoke: Palgrave Macmillan, 2012)

Au Fond De Teint Liquide Black Sand Disponible Kalahari Opal Cameroun mNw80nOv

- Hervé Hudebine, '2. Politiques britanniques de la drogue (1985-1997): un succès pour la sociologie?', inProtection sociale: le savant et la politique, ed. Jean-Claude Barbier et Marielle Poussou-Plesse (Paris: La Découverte, 2017), pp. 82–99;

- Susanne MacGregor, 'Drug Policy in the United Kingdom', in European Drug Policies: The Ways of Reform, éd. Renaud Colson et Henri Bergeron (New York, NY: Routledge, 2017), pp. 217–38.

- Commission globale de politique en matière de drogues [Global Commission on Drug Policy], 'La politique en matière de drogues et le développement durable', Septembre 2018 (prise de position)

- Carlton Simon, 'Survey of the narcotic problem', Journal of the American Medical Association, vol. 82, no. 9 (1 mars 1924), pp. 675–79 (675).

Remerciements

Cet article a été rédigé grâce à une résidence EURIAS à l’Institut d’études avancées de Paris, co-financée par les actions Marie Skłodowska-Curie dans le cadre du 7ème Programme Cadre de Recherche et Développement de l’Union européenne, et a bénéficié d’un soutien de l’Etat français dans le cadre du programme «Investissements d’avenir» géré par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR-11-LABX-0027-01 Labex RFIEA+); ainsi que grâce à une résidence HWK au Hanse-Wissenschaftskolleg (Institut d’études avancées) de Delmenho Au Fond De Teint Liquide Black Sand Disponible Kalahari Opal Cameroun mNw80nOvr

reagissez !

Ajouter un commentaire

Au Fond De Teint Liquide Black Sand Disponible Kalahari Opal Cameroun mNw80nOv
So Couture Lash Duty Million Free Aelia Volume WHIYEb2eD9
Au Fond De Teint Liquide Black Sand Disponible Kalahari Opal Cameroun mNw80nOv